Le projet « informer et former pour inclure les enfants avec autisme dans le sport est né de notre collaboration avec Autisme Loire et du vécu d’une maman avec autisme  et dont deux enfants sont Aspergers.

Les enfants avec autisme de part leur fonctionnement différent, de par leur vision du monde et leur mode de compréhension différent, de par leur maladresse, surtout quand ils sont mal à l’aise, se retrouvent trop souvent exclus des activités de sport.

Parce que c’est diffiicile d’inclure dans une équipe un enfant dont on a bien du mal à savoir comment intéragir avec.

Alors nous avons créé la section « over the rainbow » et nous avons décidé d’offrir à tous ceux qui souhaiteront nous accueillir, partout en Europe, des rencontres d’information pour expliquer l’autisme, ses caractéristiques et permettre de briser le mur qui sépare ces enfants du sport dont il rêve eux aussi bien souvent.

Nous avons également avec Autisme Loire qui est centre de formation à l’Autisme, créé une formation destinée aux enseignants, moniteurs, dirigeants de clubs, tous ceux qui permettent aux enfants de s’épanouir dans la pratique sportive.

Ces formations d’une durée de deux à trois jours, selon les besoins définis ensemble, inclueront bien sur la théorie pour comprendre ce fonctionnement si différent et ses causes et les réactions si surprenantes des personnes avec autisme. Mais elles s’appuieront aussi sur des situations réelles, des études de cas, ceux que nous apporterons et ceux qui nous seront apportés.

Cette formation sera un véritable outil pour l’instructeur sportif afin qu’il puisse accueillir et inclure, harmonieusement, les enfants avec autisme dans ses équipes.

Comprendre c’est dépasser les obstacles. Apprendre c’est pouvoir reproduire et adapter. Pouvoir s’appuyer sur des exemples et des situations vécues c’est pouvoir faire avec confiance et avec profit.

Nous comptons sur vous tous qui nous suivez, nous lisez, pour relayer cette très belle idée qui pourra rendre heureux tant d’enfants dont les récits se rejoignent tous : ils sont tristes d’être exclus et de ne pouvoir rester que sur les bancs de touche.

Offrons leur ces joies d’enfants et pourquoi pas, à ceux qui en auront la graine, un vrai avenir dans la pratique sportive.

A bientôt autour de ces échanges!

Mo Séjourné-Chardin, Responsable de la section